L’industrie de l’hydrogène change d’échelle et la mobilité longue distance utilisant l’hydrogène vert devient un secteur clé.

De l’hydrogène décarboné produit à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030, les bus et les camions, mais aussi les bateaux et les avions sont les secteurs qui ont le plus de mal à se passer des combustibles fossiles.

L’hydrogène présente deux avantages par rapport aux camions à batterie : une plus grande autonomie et un temps de recharge plus court.

La recharge d’un camion à hydrogène prend près de quarante fois moins de temps que la recharge d’une batterie. Les camions à hydrogène ont également une autonomie deux fois supérieure à celle des camions à batterie. Nous parlons donc de camions de moyenne à longue distance : les piles à combustible offrent une autonomie d’environ 800 km. En comparaison, les camions à batterie peuvent parcourir 350 à 400 km à la fois, tandis que les camions à moteur diesel peuvent parcourir jusqu’à 4 500 km.

Les avantages de l’hydrogène sont connus depuis plusieurs décennies, mais le principal obstacle est le prix. Ce prix permet-il déjà aux transporteurs de marchandises et de passagers de trouver leur équilibre économique ? Le prix de l’hydrogène au départ de la station pourrait baisser à l’avenir. Des difficultés ? Oui, 4,5 fois le prix d’un camion diesel pour la seule pile à combustible.

Si la baisse du prix de l’hydrogène est centrale pour faire décoller la filière, les coûts de fabrication des véhicules, des piles à combustible et de leurs composants, ainsi que la maintenance, sont d’autres leviers que les acteurs de la filière tentent d’actionner pour réduire les coûts totaux. Mais le chemin à parcourir pour réaliser cette ambition est encore long. Un prototype de pile à combustible ? Des alternatives plus saines ? Les fabricants de piles à combustible sont conscients de la nécessité de baisser drastiquement leurs prix pour que le marché des camions à hydrogène émerge.

Des bus à hydrogène plus avancés ? L’industrie des bus à hydrogène est plus mature que celle des camions. C’est l’automatisation et la massification qui permettront au secteur de décoller. Nous devons passer de la phase de démonstration à la phase de déploiement.

Si vos idées permettent d’accélérer la transition vers cette mobilité longue distance à moindre intensité de carbone, cette campagne est pour vous !

Voici le lien pour participer et soumettre vos idées !

 

Share This